Home All Music Lyrics Josman – Brûle Lyrics

Josman – Brûle Lyrics

NEW MP3 MUSIC VIDEO ALERT
ARTIST: Brûle
SONG TITLE: Josman


Josman Brûle Lyrics:

[Paroles de “Brûle” ft. Laylow]

[Couplet 1 : Laylow]
Dans tes yeux, ça s’voit, ça brûle, tu veux pas faire comme les autres
Tu sais plus si ton cœur est pur et tes mains demandent de l’or
Donc souvent, tu traînes dehors, tu sais même pas c’que tu cherches
Dans la ville, il pleut des cordes mais dans tes yeux, ça s’voit, ça brûle (Brûle)
Dans tes yeux, ça s’voit, y a l’monde qui tourne, tu l’voudrais tout entier, tu voudrais l’voir brûler
Mais y a ton père, ta mère, tes potes, tes gens qui t’aimеnt de dingue à l’intérieur
Ça défilе à deux-cents dans l’Porsche Macan (Macan), y a des vampires qui vendent ton sang (ton sang)
Bah bien sûr qu’t’en es conscient, mais la vérité, c’est qu’tu t’en tapes
Contrat à temps plein qui s’ra à ta taille, négro (yeah), capuché même sous l’préau (nan)
Mélancolie, t’as dit “Hello” (Hello), depuis, t’as les yeux qui brûlent, t’as les yeux qui brûlent, tu connais

[Refrain : Josman]
Han-han, han-han, brûle
Han-han, han-han, brûle
Han-han, han-han, brûle
Han-han, han-han, brûle

[Couplet 2 : Josman]
Yeah, dans mes yeux, tu vois, ça brûle (brûle, yeah), le regard qui perce la brume (brume, mmh)
Les cauchemars qui embrassent les rêves (rêves), la colombe qui perd ses plumes
Moi, j’ai toujours la mienne, c’est pas moi, c’est la société qui m’aliène
C’est eux qui m’guettent comme un alien, dans ma voiture allemande, des coutures italiennes
Génération Loi du Talion, génération Air Max, TN, tombées du camion
Génération “faut s’débrouiller”, pas l’temps d’pleurer, bredouiller
Même si l’système est brouillé, génération sommeil difficile, même dans un douillet
Génération des problèmes à la file indienne, génération “reste fort quoi qu’il advienne”
Nan, j’ai pas les yeux qui brillent, ce soir, j’ai les yeux qui brûlent
Sans cesse le veau-cer qui vrille, sombre dans le beau crépuscule
Beaucoup d’infos qui s’bousculent (fuck)
Même quand la pression cherche à m’mettre sur les rotules, j’me réveille, et j’prends du r’cul
J’gobbe pas la pilule, j’suis toujours incrédule (han-han)
Les humeurs qui basculent au pas de la pendule (oh, oh)
Le cœur en minuscule, le seum en majuscule (eh)
Dans mes yeux, y a l’monde qui tourne et qui, brûle (oh, oh)

[Pont : Laylow]
Dans tes yeux, ça s’voit, ça brûle, tu veux pas faire comme les autres
Tu sais plus si ton cœur est pur et tes mains demandent de l’or
Donc souvent, tu traînes dehors, tu sais même pas c’que tu cherches
Dans la ville, il pleut des cordes mais dans tes yeux, ça s’voit, ça brûle (brûle)

[Refrain : Josman]
Han-han, han-han, brûle
Han-han, han-han, brûle
Han-han, han-han, brûle
Han-han, han-han, brûle